Notre plateau technique

PLATEAU

Les consoles agréées d’interprétation professionnelles IMADIS

Dans les cinq centres de garde IMADIS de Lyon, Saint-Étienne, Bordeaux, Marseille et Rennes, se trouve au moins un plateau technique spécifique et adapté à la radiologie d’urgence à distance. Des consoles d’interprétation professionnelles à trois écrans, dont deux écrans médicaux agréés, sont mises à la disposition des téléradiologues de garde. À Lyon, 2 plateaux techniques sont en place, avec 16 consoles. Il y en a 7 à Bordeaux, 6 à Marseille, 3 à Saint Etienne et 4 à Rennes.

Ces consoles disposent d’applications de visualisation d’images DICOM avec des fonctions de traitements avancés (MPR, MIP/MinIP, Volume Rendering‚ « vessel tracking »…), d’un logiciel d’analyse automatique de perfusion cérébrale et d’outils d’IA. Un système de téléphone VoIP avec casques Bluetooth complète chaque console.

Pour sécuriser le dispositif, les salles informatiques sont climatisées et ondulées pour garantir le bon fonctionnement des équipements.

La sécurité et la protection des données médicales

Sécurité données

 

La sécurité du transfert des données médicales et leur confidentialité sont une préoccupation constante et fondamentale depuis la création d’IMADIS. Le secret médical est au cœur du projet car il est un pilier de la relation de confiance qui unit le patient aux médecins qui l’examinent et le soignent. Créée par des médecins, IMADIS ne déroge pas à la règle.
 
IMADIS dispose d’une architecture technique spécifique sécurisée permettant un transfert de données chiffrées et anonymisées. Les données transférées (images et dossier patient) sont hébergées dans un data center agréé HDS et le DPO d’IMADIS veille au bon respect des RGPD.

Pour compléter ce dispositif, un système de secours est situé dans un datacenter sécurisé permettant de reprendre l’activité dans des délais inférieurs à 20 minutes.

La plateforme téléradiologique de DEEPLINK MEDICAL

ITIS est la plateforme de gestion des examens de radiologie et téléradiologie pour les urgences 24h/24 ainsi que pour les relectures de radiographies standard. Elle est également utilisée par les partenaires pour l’activité de téléradiologie programmée.

Parmi ses caractéristiques techniques :

  • fonctionne en mode SAAS (software as a service) pour bénéficier d’évolutions régulières
  • authentification forte
  • traçabilité intégrée par mémorisation horodatée des actions sur chaque dossier
  • interopérabilité (respect des standards internationaux IHE, HL7)
  • intégration aux DPI, PACS, RIS, DMU
  • hébergement auprès d’un hébergeur agréé HADS
  • solution full web
  • outil de statistiques et business intelligence intégré (MBI)
  • respect des obligations réglementaires

L’intelligence artificielle, un nouvel outil à la disposition du médecin pour une interprétation complémentaire des examens radiologiques

Inteligence

 

IMADIS a toujours fait appel à des technologies de pointe pour améliorer son fonctionnement. L’utilisation de l’intelligence artificielle en imagerie médicale apparait comme une révolution, source à la fois d’enthousiasme et de crainte.

IMADIS utilise en routine clinique ces nouveaux outils depuis de nombreux mois dans deux contextes : la tomodensitométrie et la radiographie standard.

Ce recul permet de connaitre finement les avantages et les limites de l’IA. Elle est une aide au radiologue. Il s’agit d’un outil complémentaire à la disposition du médecin.

 
Scanner d’urgence et IA

IMADIS travaille en partenariat depuis 2019 avec la société israélienne AIDOC répondant aux normes européennes, qui se positionne comme l’un des leaders mondiaux dans le domaine. Le challenge a été d'associer à la forte performance de détection de l'IA, des délais très courts, indispensables dans l'activité d'urgence.

En fonction de la zone anatomique couverte, les scanners sont systématiquement analysés par deux algorithmes pour la détection d’hémorragie intracrânienne (HIC) et d’embolie pulmonaire (EP). Une étude d’évaluation interne a montré qu’ils permettaient de redresser le diagnostic respectivement dans 0,5 % et 1 % des cas. Cela paraît très peu mais est d’une importance considérable pour le patient, le praticien et les équipes IMADIS.

 

Radiographie standard et IA

IMADIS réalise une activité de relecture de radiographie d’urgence. La confrontation de la prise en charge du patient par l’urgentiste et de la relecture par un radiologue spécialisé permet de détecter des discordances et de redresser des erreurs.

De plus, IMADIS est actuellement en phase d’évaluation comparative de 3 logiciels d’IA pour la détection de fractures.

 

Intégration de l’IA dans la plateforme ITIS

L’utilisation optimale des outils d’IA ne peut se faire qu’en étant très fortement intégrée dans le workflow. Un travail de développement conjoint entre Deeplink Medical et AIDOC a permis une intégration des analyses de l’IA dans ITIS conduisant à un réel gain de temps et d’efficience.

 

 

TÉMOIGNAGE

Alexandre Ben Cheikh

Radiologue associé, Référent médical RH et SI

Alexandre Ben Cheikh

« L’intégration d’outils qualifiés comme l’intelligence artificielle a pour but d’être novateur dans notre approche, toujours dans l’objectif d’améliorer les conditions de travail de notre équipe et la qualité de nos diagnostics médicaux.

Nous avons commencé à nous intéresser aux sujets de l’IA en 2018. Nous nous engageons à fournir la meilleure qualité pour nos partenaires et leurs patients ainsi que des outils et un environnement de travail de pointe à nos médecins.

L’erreur diagnostique fait partie du métier de radiologue. Plusieurs études et l’éclairage des neurosciences ont permis de mieux l’analyser, la comprendre afin de l’éviter. Elle peut être liée à des facteurs extrinsèques et des facteurs intrinsèques représentés principalement par les biais cognitifs. IMADIS met donc en place tous les moyens possibles pour limiter les erreurs parmi lesquels l’organisation de la garde, la sélection et la formation des radiologues, la relecture des examens critiques, le travail collégial, la prise de pauses, etc.

L’IA est l’un de ces moyens, avec des avantages et des limites à bien connaitre. L’IA ne peut évidemment pas se substituer à l’interprétation du médecin mais lui apporte un filet de sécurité supplémentaire. Son fonctionnement radicalement différent de l’humain permet une complémentarité : le concept du radiologue augmenté. »